Voilà une question difficile. Qui n'a jamais remarqué, malgré un embonpoint plus que visible et une hotte surchargée de cadeau, que notre cher bon vieux Père Noël, au risque de se brûler le pompon* et les poils de barbe, descend depuis des millénaires** par la cheminée ?

Il ne sera pas question ici de l'origine du Père Noël, bien que ce point alimente de nombreux débats, les uns affirmant qu'il vit en Finlande, d'autres (très peu, heureusement) à Franconville-La-Garenne, d'autres encore au Pôle Sud (ce qui politiquement parlant le rendrait apatride***). Le point que nous allons étudier et bien celui énoncé dans la question : pourquoi, malgré l'hiver obligeant les propriétaires de cheminée à allumer une bonne grosse flambée (dans l'hémisphère nord, bien entendu, le problème étant réglé de suite pour l'hémisphère sud dans la mesure où la grande majorité des maisons de cette partie du monde ne sont pas dotées de cheminée****), pourquoi le Père Noël continue encore et toujours à passer par la cheminée ? Tentons d'y répondre ensemble :

 

- Parce qu'initialement il voulait être ramoneur :  

A la fin de ses études, le Père Noël, titulaire d'un BTS Cheminée et amoureux d'une bergère se dirigeait tout naturellement vers une carrière de ramoneur. Le marché étant à l'époque saturé, Il s'est vu dans l'obligation de pousser les portes de Pôle-Emploi pour pouvoir remplir son frigo. Le seul emploi alors disponible était celui de Père Noël. Le Père Noël ne pouvant, en vertu des règles de Pôle-Emploi, refuser plus de deux fois cette offre (sous peine de devenir RMIste) a alors dû accepter ce job à vie, perdant au passage sa bergère et ses moutons qui ne voulaient pas vivre sur la banquise. Depuis, le Père Noël, dépressif, s'obstine à passer par les cheminées une nuit par an pour se rappeler le bon vieux temps, le temps d'avant Pôle-Nord-Emploi.

Note : Le salaire de livreur et fabricant de jouets étant honteusement bas, le Père Noël aurait passé quelques accords avec une obscure marque de soda au cola dont nous ne pourrons vous dévoiler la nature.

 

- Parce qu'il n'a pas trouvé d'autre moyen pour gagner du temps :

Avant de se demander pourquoi le Père Noël passe par la cheminée, penchons-nous en premier lieu sur nos habitudes déplorables d'êtres dénués de logique. Inutile de le nier, nous avons pour habitude (saugrenue) d'accrocher nos chaussettes à la cheminée et d'apposer le sapin à proximité (pas trop près non plus, ne transformons pas Noël en anniversaire surprise). Si ces éléments se trouvaient plus près de la porte, le Père Noël l'emprunterait certainement plus souvent pour mettre la caravane Playmobil™ dans les chaussons, au lieu d'emprunter le chemin le plus court (par la cheminée, donc, pour ceux qui suivent). Procédons ensemble à un petit calcul : Imaginons que le Père Noël ne laisse plus son traîneau en suspens dans les airs pour descendre par la cheminée remplir les chaussettes, mais qu'il se gare devant la porte, sonne, attende qu'on vienne lui ouvrir, trouve les chaussettes sur la cheminée et les chaussons sous le sapin, dépose ses cadeaux, sorte, redémarre les rennes et passe à la maison suivante. Cette manoeuvre ferait perdre (après mis en situation réelle) environ 3 minutes 30 secondes au Père Noël, que nous multiplions par 3 milliards de foyers, ce qui nous donne 10,5 milliards de minutes. Après conversion, si le Père Noël passait par la porte il perdrait 19963,5 ans dans la nuit de Noël pour livrer ses cadeaux. CQFD***.

Note : L'auteur a peut-être vu large en comptant 3 milliards de foyers ; il faut soustraire à ce chiffre le nombre de foyers dans lesquels les chaussettes accrochées à la cheminées ne sont pas propres où pas repassées, ceux où les enfants ne sont pas sages et ceux où la maison est tellement mal décorée que le Père Noël ne peut s'y arrêter sans risquer de perdre la vue.

 

- Parce qu'il a une vie sexuelle qui frôle le néant :

Le Père Noël ne vivant qu'avec des lutins et n'ayant pour seuls loisirs que la fabrication de jouets et les publicités Coca-Cola, il lui est difficile de mener à bien une activité sexuelle épanouissante. C'est pour cette raison qu'il allie l'utile à l'agréable lors de sa plus grande nuit de travail en passant par nos cheminées, pour se prouver qu'il n'a pas froid aux yeux et qu'il a toujours, malgré son âge, bien chaud aux fesses*****.

Note : Le Père Noël a bien essayé une ou deux fois d'agrémenter ses soirées avec le renne Comète mais celui-ci ne fut pas touché par Cupidon car bien que fringuant il n'est pas danseur. Le renne en furie, tel une tornade, a lancé éclairs et tonnerre sur Papa Noël qui n'a jamais retenté depuis.


* Du bonnet, qu'aviez vous imaginé ??!

** Nous avons la preuve que le Père Noël est si vieux que ça. Il a été photographié il y'a 4000 ans en Egypte sur le Sphinx (qui avait encore un nez à l'époque) et on a retrouvé la trace de l'un de ses rennes à Lascaux

*** Oui, l'auteur sort sa science. Mais c'est lui qui commande ici. Si cela ne vous convient pas, allez voir sur Skyblog si il y est.

**** Aucun rapport avec le niveau de vie, si une bonne partie des enfants de l'hémisphère sud n'a pas de cadeaux, c'est UNIQUEMENT à cause de l'absence de cheminées. 

***** C'est gratuit, facile, mais ça fait plaisir à l'auteur.

 

Et selon vous, pourquoi le Père Noël s'obstine à passer par la cheminée ?